COLLECTIF RN126

COLLECTIF RN126
Revue de presse : 21/04/09


La dépêche du midi (Tarn) - 21/04/09 :  

Titre : "
José Bové prend position contre l'autoroute
"

  • Nos commentaires :     24 avril 2009
On le savait depuis longtemps, l'édition tarnaise de La Dépêche du Midi s'inscrit sans détour en faveur du projet autoroutier Castres - Toulouse NE. Les articles des deux journalistes qui couvrent ce dossier (JMG et BM) sont sans équivoque. Même si parfois le ton employé peut paraître neutre, le moins que l'on puisse dire, c'est que l'objectivité et l'impartialité ne sont pas les premières qualités des analyses proposées sur l'autoroute par le journal local. Pour s’en convaincre, il suffit simplement de relire les anciens articles, nos commentaires, ainsi que les réactions des lecteurs.

Aujourd'hui, avec « José Bové prend position contre l'autoroute », ou bien le journaliste ne comprend pas ce qu’on lui dit, ou bien on entre dans l’ère de la manipulation des interviews. Le démenti formel d’Europe Ecologie et des Verts (ci-dessous) sur les propos tenus lors de leur conférence de presse sur le projet autoroutier, ou une 2x2 voies, est là pour le démontrer. On se demande comment un journaliste peut faire une telle erreur d’interprétation sur des positions sans équivoque des interviewés.
Dorénavant, on peut légitimement s'interroger sur l’impartialité, la crédibilité ou les compétences des journalistes tarnais de La Dépêche pour traiter ce dossier. Nous les invitons à venir s'informer sur notre site car, jusqu’à présent, analyses, informations et prévisions du collectif RN126 se sont chaque fois confirmées.

Quant au collectif RN126, il a toujours signalé que les dangers d'une autoroute ou d'une 2x2 voies entre Castres et Toulouse sont les mêmes, voire pires dans le second cas (2x2 voies), sur les questions de l'étalement urbain, de l'artificialisation des surfaces agricoles, et de la délocalisation de l'économie au profit de la métropole toulousaine. L'exemple de St Sulpice le long de l'A68 est suffisamment illustratif en la matière.

  • Le DEMENTI du mouvement Europe Ecologie sur l'article de La Dépêche :   23 avril 2009
 
Suite à la publication de votre article dans la Dépêche du midi du 21 avril faisant état de la position d'Europe Ecologie concernant le projet d'autoroute Toulouse Castres, nous tenons à apporter la précision suivante en souhaitant qu'elle soit portée à la connaissance des lecteurs de la Dépêche.

Nous n'avons pas dit lors de cette conférence de presse que nous étions pour une 2X2 voies (le sujet n'a été évoqué que pour signaler l'’existence des contournements déjà réalisés de Soual et de Puylaurens) mais nous avons affirmé que nous étions pour un aménagement raisonné des routes en général et de la RN 126 en particulier pour les sécuriser et les adapter aux besoins (trafic, sécurité, desserte…).

L’aménagement et la sécurisation de la RN126 ne nécessitent en aucune manière la mise à 2X2 voies de tout le tracé, compte tenu en particulier du nombre de véhicules par jour.

Une 2X2 voies gratuite sur ce parcours, tout comme une autoroute concédée, aurait des conséquences identiques sur l'étalement urbain, la délocalisation de l'économie, la destruction des surfaces agricoles, l’environnement, etc …

Nous réaffirmons donc notre opposition totale à une autoroute comme à une 2X2 voies sur le trajet Castres-Verfeil, qui se concrétise par notre signature de la pétition initiée par les organisations agricoles et les associations de défense de l’environnement.

Catherine Grèze
2ème de liste Europe Ecologie Sud-Ouest

Guillaume Cros
Porte-Parole des Verts du Tarn