COLLECTIF RN126

COLLECTIF RN126
Revue de presse : 03/04/09


La dépêche du midi (Tarn) - 03/04/09 :  

Titre : "
Route Toulouse-Castres : 7 000 automobilistes sondés
"

  • Témoignages :     15 avril 2009

Je voulais vous faire part de mon sentiment au sujet de l'enquête de circulation pour laquelle j'ai été arrêtée le mercredi 1° Avril sur la RN 126.
(On aurait pu croire à un poisson d'Avril mais non........)

En effet, je suis très étonnée du caractère superficiel et expéditif de cette enquête :
- Fréquence de passage
- Raison du déplacement (Professionnel ou privé)
- Heures de fréquentation
- Adresse du domicile et lieu de travail
- Question subsidiaire : Etes-vous très satisfaite, satisfaite, peu satisfaite ou insatisfaite de l'infrastructure routière?

A part cela aucune possibilité de dialogue avec l'enquêtrice qui faisait juste son boulot pour des questions précises et mettait des croix en fonction des réponses.
 
A mon sens, il s'agit d'une manière détournée de répertorier un bon nombre de conducteurs satisfaits ou insatisfaits sans pour autant aborder le sujet de l'autoroute.

D'après vous cette enquête peut-elle servir à valider ou pas la le projet autoroutier Castres - Toulouse, si c'est le cas, n'est-ce pas un peu léger, de plus pensez-vous que nous aurons un jour ou l'autre les résultats de cette enquête et comment nous sera-t-elle communiquée?

Fervente opposante à la liaison Castres - Toulouse que j'emprunte régulièrement pour des raisons professionnelles 3 à 4 fois par semaine, j'aimerais avoir votre avis.

Merci d'avance.
Cordialement à vous.

Laurence BOFF
Cambon lès Lavaur

--------------------------------------------------------------------

Habitant Lavaur et allant régulièrement sur Toulouse pour des raisons professionnelles, j'ai été arrêté deux fois à une semaine d'intervalle sur l'axe reliant l'autoroute Toulouse - Albi et Lavaur pour une enquête concernant cette voie de circulation.

Les questions posées ont été les suivantes :
- Motif du déplacement
- Fréquence du déplacement dans la semaine
- Point de chute sur Toulouse ou alentours
- Domicile
- Profession
- Quelle note de 1 à 5 donneriez-vous à cet axe de circulation ?
Compte tenu du fait que de Lavaur à la zone d'activité des Cauquillous (Laboratoire Pierre Fabre et Imprimerie Artistique) cette route n'a jamais été refaite alors que de cette zone à l'accès à l'autoroute Toulouse - Albi, elle a déjà été refaite une fois depuis sa création, j'ai donné comme note 0,5.
L'enquêtrice a été quelque peu étonnée !

J'aimerais connaître votre avis sur cette enquête et savoir si les résultats de cette enquête seront communiqués et par quel moyen ?
Peut-être avez-vous l'information ?

Même habitant Lavaur, je suis un fervent opposant au projet d'autoroute Castres - Toulouse et faisant beaucoup de route pour des raisons professionnelles, tout ce qui concerne les nouveaux aménagements de nationales ou départementales m'intéresse.

Sincèrement à vous

Henry LASSALLE
Lavaur

 
  • Nos commentaires :        22 avril 2009

    1. Il semble que ce soit une enquête des plus classiques, organisée à la demande de la DRE par un autre service technique de l'Equipement (le CETE qui effectue les enquêtes "ménages/déplacements").
       
    2. Elle devrait avoir été envisagée pour réactualiser la connaissance des trafics locaux, et par la suite, réviser ceux estimés dans le cadre du projet autoroutier Castres - Toulouse nord-est.
       
    3. Ainsi, ces éléments devraient se retrouver dans le dossier du débat public, de manière totalement transparente.
       
    4. Nous nous assurerons que les conditions d'enquête y seront très précisèment, et que le degré de confiance accordé aux résultats sera suffisant.
       
    5. Pour l'instant, il nous semble qu'elle pourrait ne pas reposer sur des bases méthodologiques très sérieuses (postes de comptage mal situés, hypothèse de fréquentation identique dans chaque sens, ...)


Le collectif RN126 soutient que l'amélioration (entretien, aménagement, sécurisation, etc.) des axes existants, ici et ailleurs, permet d'éviter les projets autoroutiers, inutiles et inadaptés