COLLECTIF RN126

COLLECTIF RN126
Le rapport du CGI

Depuis 10 ans, le collectif n'a eu de cesse de dénoncer ces aberrations !


Après l'avis de l’Autorité environnementale, c'est celui du Commissariat Général à l'Investissement, instance gouvernementale, qui est très critique sur la pertinence du dossier autoroutier, les gains en temps, et trafics escomptés, bref sur le bilan socio-économique global du projet autoroutier. Tout comme l'autorité environnementale, le CGI demande à ce que le maître d'ouvrage étudie l'aménagement de la RN126.


L'avis du CGI : ici

Extrait de l'avis : S'il était de nouveau proposé au public de choisir, pour une même dépense du contribuable, entre un aménagement routier gratuit dans un délai raisonnable et une concession avec un péage élevé (et la transformation de contournements actuellement gratuits en sections payantes), il est très possible que l'aménagement de la RN 126 soit préféré ...

... Mais la réponse à ce besoin par une autoroute à 2*2 voies reposant sur une concession avec un péage élevé (près de 15 € pour un aller-retour en voiture) expose fortement au risque d'un trafic moindre qu’espéré ...

... À court et moyen terme, et
pour le même engagement financier de l'État et des collectivités locales, un simple aménagement routier procurerait des gains de temps substantiels en maintenant une gratuité pour les usagers de la route.

Voilà tout ce que nous dénonçons depuis presque 10 ans ! ... Le CGI, un 'opposant' supplémentaire au projet autoroutier Castres Toulouse ?"


Le rapport de contre-expertise du bureau d'étude saisi par le CGI : ici