COLLECTIF RN126

COLLECTIF RN126
Evènement du 21/07/09 : Lorraine - limitation de vitesse à 110km/h

En Lorraine, à partir du 10 juillet, et avant les Alpes maritimes, la vitesse autorisée est limitée à 110 km/h sur TOUT le réseau autoroutier lorrain, en commençant par l'A31.
C'est le ministère MEEDDM-DGITM* qui en fait l'information, avec plaquette à l'appui.

* Ministère de l’Ecologie, de l’Energie, du Développement Durable et de la Mer - direction générale des infrastructures, des transports et de la mer


Dans le cadre d’un programme expérimental, deux nouvelles mesures vont s’appliquer progressivement sur les autoroutes du sillon lorrain :
  • l’interdiction de dépasser pour les poids lourds ;
  • et l’harmonisation des limitations de vitesse pour tous les véhicules.
Ces deux mesures combinées seront mises en oeuvre sur l’A31 dès le 10 juillet, puis progressivement sur l’A30, l’A33, l’A330 et l’A313.

Que dit le MEEDDM ?

Ces nouvelles mesures ont pour objectif de renforcer la sécurité des usagers du sillon lorrain et s’inscrivent dans le cadre du Grenelle de l’environnement et de la mise en œuvre des plans de protection de l’atmosphère de Metz et Nancy.

Elles permettront :

  • d’améliorer le confort des usagers et la fluidité du trafic en appliquant des mesures spécifiques aux PL sans augmenter les vitesses maximales des VL, notamment par :
    • une interdiction de dépasser pour les PL (pour le transport de marchandises dont le PTAC ou PTRA est supérieur à 3,5 t)
    • une limitation de vitesse dans les zones urbaines
  • d’harmoniser les vitesses sur l’ensemble des autoroutes du sillon lorrain en prenant en compte les différents critères de : sécurité routière, bruit, pollution de l’air, saturation du réseau.

Les effets attendus :

  • Moins d’émissions de CO2
  • Moins de bruit
  • Moins d’accidents graves
  • Plus d’économies de carburant
  • Plus de confort
  • Plus de fluidité

Que dit RN126 ? Récapitulons :

  • le 6 juillet, le préfet de la région Midi-Pyrénées limite à 90 km/h les voies rapides d'accès à la rocade de Toulouse ;
  • le 10 juillet, le MEEDDM-DGITM limite à 110 km/h l'autoroute A31 en Lorraine ;
  • le 15 juillet, le préfet des Alpes-Maritimes limite à 110 km/h l'autoroute A8 dans les Alpes-Maritimes;
  • progressivement, le MEEDDM-DGITM va limiter à 110 km/h toutes les autoroutes en Lorraine ;
  • en 2010, Tisséo limite à 110 km/h toutes les autoroutes dans le périmètre du PDU toulousain ;

La généralisation de la limitation de la vitesse à 110 km/h est-elle à prévoir sur l’ensemble du réseau autoroutier français ?

Dans ce cas, il y a fort à parier que l'Etat et les collectivités vont maintenant regarder à 2 fois avant de mettre de l'argent dans de nouvelles autoroutes. Quant aux sociétés d'autoroute, comment financeraient-elles de nouvelles infrastructures s'il y a moins de trafic, donc moins de recettes, et donc pas de capacité d'investissement ?

La phrase du Président de la République n’a jamais été autant d’actualité :

« La priorité ne sera plus au rattrapage routier mais au rattrapage des autres modes de transports. »

N’en déplaise à certains élus tarnais, quand se décideront-ils enfin à engager la région sud-Tarn, à l’instar du gouvernement, sur la voie du progrès, celui du rattrapage des autres modes de transport ?