COLLECTIF RN126

COLLECTIF RN126
Jean-Louis Etienne :

La dépêche du Midi Tarn - 30/11/2016 - Jean-Louis Etienne : « L'autoroute est la solution la plus évidente »

Il n'a pas vu le projet mais Jean-Louis Etienne nous en parle avec compétence en expliquant qu'on peut limiter les empiètements sur les espaces naturels avec un aménagement en site propre, ...
Bref, à chacun son métier et les moutons seront bien gardés !


Extrait : "Ensuite, il faut une certaine intelligence. Que soient limités au maximum les empiétements sur les espaces naturels ou cultivés. Je n'ai pas vu le projet dans le détail mais je sais que l'on fait toujours des mécontents quand on fait un projet tel que celui là. Mais c'est un investissement pour l'avenir, pour le sud du département c'est ce qu'il faut voir."

Lire l'article dans son entier ici

Et comme il vaut mieux en rire qu'en pleurer, allez voir ici


30 novembre 2016 Le PACT : réunion publique à Castres

Le Tarn libre - Castres, le collectif "Pas d'Autoroute Castres Toulouse" organise une réunion d'information à la maison des associations

" L’enquête publique sur l’aménagement de la route entre Castres et Toulouse va commencer le 5 décembre. Ce moment de participation des citoyens aux enjeux qui concernent leur vie quotidienne est essentiel. Les proautoroutes nous affirment depuis des années que l’autoroute payante est la seule solution pour améliorer le trajet sur cet axe. Mais qu’en est-il vraiment ? Le commissariat général à l’investissement et l’autorité environnementale viennent de rendre des rapports où ils demandent que soit étudié, avant toute chose, l’aménagement sur place (ASP) de la route. On connaît aussi très bien les impacts négatifs des autoroutes depuis 50 ans, destruction de l’environnement, péage élevé. Faut-il alors encore faire ce sacrifice pour notre territoire pour réussir le désenclavement ? Le jeu en vaut-il toujours la chandelle ? Pour y voir plus clair, pour s’informer sur toutes les options disponibles pour cette route, le collectif PACT, Pas d’Autoroute Castres-Toulouse, vous propose une rencontre d’information et d’échanges…Toutes les personnes sont les bienvenues, car le respect de la parole de chacun est primordial. L’objectif est de trouver la meilleure solution qui réponde à l’intérêt général, qui respecte notre environnement en danger, qui soit d’un coût supportable. De ces échanges pourront naitre des avis argumentés, dépassionnés, pour nourrir la participation de tous à l’enquête publique " ... L'article complet ici


Enquête Publique - Annonce officielle - Les réactions


Communiqué de Presse du collectif PACT - 10/11/16

ENQUETE PUBLIQUE ATTENDUE - ETUDE INATTENDUE : LE PUBLIC VA POUVOIR ENFIN CHOISIR !

Le collectif PACT (Pas d’Autoroute Castres Toulouse) prend acte du lancement de la procédure d’Enquête Publique concernant la liaison Castres-Toulouse à 2x2 voies par mise en concession. Après les deux avis sévères de l’Autorité environnementale (Ae) et du Commissariat Général à l’Investissement (CGI) émis sur le dossier de l’Enquête Publique, une suspension de cette échéance aurait été responsable de la part du maître d’ouvrage voire indispensable pour que ce dossier puisse permettre d’éclairer au plus juste les citoyens. La suite : ici


La Dépêche du Midi - 09/11/16

Autoroute : l'enquête publique est officiellement lancée le 5 décembre

L'enquête publique sur le projet d'autoroute entre Castres et Toulouse est officiellement actée. Elle aura lieu du 5 décembre au 23 janvier. La population a 50 jours pour donner son avis.
ça y est c'est officiel. L'étape décisive pour l'autoroute est lancée. Comme nous vous l'indiquions dans nos colonnes vendredi dernier, l'arrêté interdépartemental lançant l'enquête publique préalable au projet d'aménagement de la liaison autoroutière entre Castres et Toulouse à 2 fois 2 voies par mise en concession a été signé. Les préfets du Tarn et de la Haute-Garonne viennent d'avertir les mairies concernées pour leur préciser les modalités. Elle aura lieu du 5 décembre à 9h au 23 janvier à minuit. 50 jours durant lesquels la population pourra s'exprimer et donner son avis sur ce projet qui consiste à réaliser une autoroute s'étendant sur environ 62 km traversant 24 communes dont 17 dans le Tarn et 7 en Haute-Garonne. La suite : ici


France 3 Midi-Pyrénées - 09/11/16

Autoroute Castres-Toulouse : enquête publique du 5 décembre au 23 janvier

... Pour 15 communes opposées à l'autoroute, le dossier est "orienté et partial"

Dans un communiqué, 15 communes opposées à l'autoroute Castres-Toulouse et favorables à l'aménagement de l'actuelle RN 126, se disent inquiètes au sujet de l'enquête publique. C'est pour elles "un dossier oreinté et partial". S'appuyant sur les recommandations de l'Agence Environnementale et du Commissariat Général à l'investissement, Sabine Mousson, maire de Teulat et porte-parole de ce collectif de maires, rappelle que "le projet est surdimensionné, le trafic surestimé, les gains de temps surévalués". La suite : ici


Préfecture du Tarn - 09/11/16

Projet d’autoroute Castres-Toulouse : l’enquête publique débutera le 5 décembre

Le préfet de la région Occitanie, préfet de Haute-Garonne et le préfet du Tarn ont fixé par arrêté du 27 octobre 2016 les modalités d’organisation de l’enquête publique sur le projet d’autoroute Castres-Toulouse ainsi que sur la mise en compatibilité des documents d’urbanisme des communes concernées par le projet. La suite : ici

Communiqué de Presse des collectivités favorables à l'aménagement de la RN126 - 07/11/16

Nous, communes et communautés de communes en faveur de l’aménagement de la RN126, prenons note de la décision du préfet de lancer l'enquête publique dès le 5 décembre jusqu'au 23 janvier, malgré les lourdes recommandations et critiques de l'Agence Environnementale (Ae) et du Commissariat Général à l’investissement (CGI) sur le contenu du dossier du projet d’autoroute. Nous doutons fortement que le Maître d’ouvrage (la DREAL Occitanie) ait pris honnêtement en compte toutes les recommandations. Ce dossier restera donc un dossier orienté et partial. La suite : ici

Actu côté Toulouse - 07/11/16

Autoroute Toulouse-Castres. Pour Ségolène Royal, « l'objectif d'une fin de chantier en 2022 reste tenable »

Malgré les doutes émis par l'Autorité environnementale et du Commissariat général à l'investissement sur le projet d'autoroute, la ministre confirme la tenue de l'enquête publique. Les différents collectifs opposés à la réalisation de l’autoroute Castres-Toulouse et plaidant pour la solution alternative de l’aménagement de la liaison routière existante entre Castres-Toulouse avaient repris espoir ces dernières semaines suite à deux rapports rendus par l’Autorité environnementale (Ae) et le Commissariat général à l’investissement (CGI).
Consultés par la Direction régionale de l’environnement, de l’aménagement et du logement (Dreal) comme le prévoit le processus légal préalable à tout lancement d’enquête publique de ce type, ces deux organismes avaient émis réticences et recommandations dans chacun leur rapport : prévision de trafic erronée ou trop optimistes, flou autour du coût du trajet et surtout l’absence d’étude quant à la solution alternative d’aménagement de la route existante.
Les opposants ont écrit à Ségolène Royal et Manuel Valls. 
La suite : ici


Le CGI : les réactions

FNE Midi-Pyrénées - 21/10/2016

Projet autoroutier Castres-Toulouse,
des données erronées selon le commissariat général à l'investissement

Après l'Autorité environnementale (voir rapport ici), c'est au tour du Commissariat Général à l'investissement d'épingler sévèrement le dossier du projet autoroutier Castres - Toulouse. Ces 2 instances gouvernementales indiquent que les données (trafics, coût, gain de temps, ...) utilisées par le maître d'ouvrage (la DREAL Occitanie) pour évaluer le bilan socio-économique du projet sont ou "erronées", ou trop "optimistes", et aboutissent à un bilan favorable très trompeur ... Lire la suite ici


La Dépêche du Midi Tarn - 19/10/2016

Autoroute : encore un avis très réticent du Commissariat à l'Investissement

Après l'Autorité environnementale, c'est le commissariat à l'investissement qui vient d'émettre son avis sur le projet d'autoroute Castres-Toulouse sur le plan socio-économique. A l'appui d'une contre-expertise, il pointe de nombreuses lacunes du projet ... Lire la suite ici
 




L'Ae : les réactions

France 3 Midi-Pyrénées - JT 19/20 - 13/10/16

L'autorité Environnementale pointe plusieurs lacunes de quoi conforter la position des opposants à ce projet ...

La suite ici - Voir JT Local 19-20 - Tarn du 13/10/2016

France Bleue Toulouse - 11/10/16

L'Autorité Environnementale tacle le projet d'autoroute entre Toulouse et Castres

De quoi apporter de l'eau au moulin des opposants au projet d'autoroute entre Toulouse et Castres. L'Autorité Environnementale vient de rendre son avis. Si elle ne se prononce pas sur le bien-fondé du projet, l'autorité estime neanmoins que ces études sont soit trop optimistes soit insuffisantes ... La suite ici

Communiqué de presse du collectif PACT
(Pas d'Autoroute Castres Toulouse) - 10/10/16

Un avis environnemental qui conforte les alternatives à l’autoroute

L’autorité environnementale (Ae), instance chargée de rendre un avis sur l’évaluation de l’impact environnemental des grands projets d’infrastructures, vient de s’exprimer sur l’avant-projet de dossier de l’Enquête Publique concernant le projet Castres Toulouse.
L’année 2015 devait servir aux techniciens de la DREAL à « présenter un meilleur projet » par un « travail en finesse » pour limiter l’impact du tracé, sur les terres agricoles notamment.
En retoquant le dossier, par ses nombreuses recommandations, l’Autorité environnementale demande en clair à la DREAL de reprendre le dossier en profondeur ... La suite
ici


Communiqué de presse de EELV Castres - 08/10/10

Autoroute / Avis de l’autorité environnementale : une torture pour l’autoroute

Après l’avis de l’autorité environnementale, le projet autoroutier Castres Toulouse est plus bas que terre. L’autorité, qui n’a pas vocation à émettre un avis favorable ou défavorable, pointe de graves manquements. Sur le plan sanitaire, sur la qualité de l’eau, de l’air, sur les terres agricoles, sur le plan financier, tous les voyants sont au rouge. L’étude présentée par le maître d’ouvrage n’en ressort pas grandie ... La suite ici